Produits

Discarthrose lombaire : 3 traitements naturels pour soulager la douleur

discarthrose lombaire

Discarthrose lombaire : définition & symptômes

On parle de discarthrose lombaire lorsque les disques intervertébraux de la colonne vertébrale s’usent et se déshydratent. Ils s’écrasent alors et perdent ainsi pu à peu leur rôle amortisseur. En effet, les disques intervertébraux sont comme des amortisseurs entre les vertèbres, de votre colonne vertébrale. Ils aident votre dos à rester souple, ce qui vous permet de vous pencher et de vous tordre sans difficultés. Avec l’âge, et d’autres facteurs, ils peuvent finir par montrer des signes d’usure. Ils commencent ainsi à se détériorer lentement.

La majorité des disques se détériorent avec le temps, mais tout le monde ne ressent pas la douleur qui y est associée. Si les disques vertébraux usés sont la raison de votre douleur, vous souffrez d’une discarthrose.

Les causes de la discarthrose lombaire

L’âge représente l’extrême majorité des cas de discarthrose lombaire, personne n’y échappe. Elle peut être favoriser par certains facteurs comme le tabagisme, une prédisposition génétique, le surpoids, la sédentarité, etc.

Les solutions

La prise d’anti douleur (antalgiques) et d’anti-inflammatoires sont les principales solutions pour soulager les maux. Des séances de kinésithérapie permet d’améliorer la mobilité et de freiner la dégradation.

Certaines pratiques permettent de prévenir la discarthrose, notamment une bonne hydratation, le sport et la musculation, le mouvement, ne pas rester trop longtemps en position assise, etc.

3 solutions naturelles pour soulager vos douleurs

Bien qu’il s’agisse d’une pathologie dégénérative (qui ne guérit pas) il existe cependant des solutions naturelles pour limiter la dégénérescence et soulager les douleurs associées.

L’huile essentielle de gaulthérie

L’huile essentielle de gaulthérie est composée à 99% de salicylate de méthyle. Cette substance à un effet antalgique et anti-inflammatoire. Cette huile permet de pénétrer très facilement dans les articulations et soulage ainsi la douleur de la discarthrose.

Le mouvement (exercices)

Faires des étirements et des exercices de renforcements permet d’entretenir les muscles alentours tout en diminuant les contractures douloureuses.
Les exercices de renforcement (gainage) sont donc recommandés ; A l’inverse, il faut éviter des activités traumatisantes pour la colonne vertébrale, comme les exercices de saut par exemple. Les bénéfices surviennent généralement lorsque ces exercices sont pratiqués au moins 4 jours sur 7.

Voici donc 2 exercices pour soulager votre discarthrose lombaire :

  • Allongé sur le dos, ramenez les deux jambes fléchies contre le buste, maintenez ensuite cette position pendant quelques secondes en expirant. Recommencez ensuite plusieurs fois.
  • En position debout, le dos contre un mur, rentrez le ventre et essayez de coller votre corps le plus possible au mur. Pendant 5-7 secondes, essayez de vous allonger vers le haut en imaginant que vous avez un poids sur la tête. Relâchez ensuite et recommencez l’exercice plusieurs fois.

L’alimentation

L’alimentation va ralentir le processus dégénératif et ainsi retarder et limiter l’apparition de douleurs. Une alimentation riche acides gras comme l’oméga 3 diminuent les inflammations et permet de lutter plus efficacement la douleur.

  • L’huile d’olive (riche en oméga 3)
  • Les poissons gras (sélénium et zinc)
  • Les crucifères (fibres et vitamine K)
  • Les fruits rouges (antioxydants)
  • Les graines de lin (acides gras essentiels)
  • Le gingembre (anti-inflammatoires)