Les jeunes salariés en faveur d’une meilleure retraite plus tard

Un récent sondage effectué par le Blick révèle que les jeunes travailleurs préfèrent débourser des cotisations vieillesse plus élevées aujourd’hui pour mieux en profiter demain.

Une réforme de retraites coûteuse pour les travailleurs

Le référendum sur la Prévoyance vieillesse 2020 est prévu pour le 24 septembre prochain. La population suisse aura l’occasion de se prononcer sur cette réforme de retraites visant à faire face au départ en retraite massif des baby-boomers d’ici quelques années. Celle-ci permet en effet de pallier au déficit de plus de 10 milliards qui manqueront aux fonds AVS à l’aube de 2032. Il en est de même pour les caisses de pension qui puisent toujours dans les fonds des actifs pour payer les rentes LPP des retraités. Aussi, ces mesures préconisent une hausse de 0,6 % de la TVA, un taux de conversion dans le deuxième pilier réduit de 6,8 à 6 % et le départ en retraite des femmes à 65 ans.

Une hausse des cotisations des jeunes salariés

La réforme des retraites prévoit aussi une hausse de 0,3 % des cotisations AVS pour payer le bonus de 70 francs des futurs retraités. Tout cela amène les opposants à déclarer que les femmes et les jeunes salariés doivent donc la servir durant leurs années de labeur. A en croire pourtant les résultats du sondage réalisé par le Blick, plus de la moitié des 15 à 54 ans préfèrent s’acquitter de cotisations plus élevées aujourd’hui pour mieux en jouir lorsqu’ils seront retraités. Leurs aînés ne sont pas du même avis. Seuls 49 % se sont prononcés en faveur.

Plus de cotisation pour une meilleure retraite

Les résultats du sondage sont donc en faveur de la réforme, précisant que 53 % des questionnés optent pour le paiement de cotisations plus élevées, contre 23 % préférant la réduction des rentes plus tard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *